Ce guide est pour vous si:

     - La routine vous ronge et vous êtes à risaue élevé d'exploser votre Namour si il raconte encore une fois la même anecdote pourrie sur la fois où il a mouché son patron.

     - Quand vous voyez vos copines se séparer à tour de bras et ressortir en boîte, vous vous essayez à quelques mouvements de danse dans la salle de bain pour voir si vous avez toujours le groove, hmm, pardon, le swag!

    - Vous vous prenez à fantasmer la disparition de l'autre ( il est devenu espion et doit partir sous couverture pendant dix ans) , ou son changement au SAV du couple...
Au lieu de vous précipiter dans une liaison ou d'accabler de reproches votre moitié, voici quelques méthodes qui permettent de recycler son couple et de le rendre tout neuf et tout brillant.
Changer de lentilles
Aussi idiot que cela paraisse, on est souvent mécontente de notre couple car on le regarde au microscope. Chaque petite chose que l'on remarque devient un énorme problème qu'il faut régler immédiatement. Et qui grossit et enfle autant qu'un bouton sur le nez quand on le regarde trop. Mais la vérité, c'est que ces détails sont souvent sans importance.  Au lieu de s'énerver parce qu'il est encore parti sans faire la vaisselle ou qu'il va avec ses copains au lieu de nous rejoindre après le boulot, imaginez ce que les autres voient quand ils pensent à vous. Ils doivent admirez que vous le laissiez vivre. C'est magique: on est plus coincés à la maison tout le temps, on est un couple uni qui apprécie sa compagnie mutuelle. Exit les incompris qui se disputent sans arrêt, hello les amoureux dont la passion n'a pas pris une ride. On ne s'est pas empâtés, on viellit ensemble. Demandez si vos copines en boîte, à 3h heures, ne sont pas un peu triste de rentrer seule, pendant que vous êtes dans les bras de cet amoureux imparfait et qui vous aime avec toutes vos imperfections.
Enrailler les critiques à répétitions
Ah, le piège du reproche... Trop facilement, lors d'une dispute, parce que la colère nous empêche de trouver des arguments raisonnés, la critique cruelle et acide sort et blesse l'autre. La critique , c'est reprocher à l'autre qui il est, son jugement, son histoire, son physique, sa famille, ses sentiments... La critique c'est dire à l'autre pourquoi on ne l'aime pas, alors que l'autre pensait que vous aimiez tout en lui, y compris ses défauts, comme lui aime tout en vous. Le problème de ce genre de reproche, non content d'attaquer sur quelque chose que l'autre ne peut pas changer, sur som identité, c'est que l'on ne parle plus du désaccord. Comment trouver des solutions à un problème quand on ne parle pas du problème? Alors parfois, il suffit d'arrêter la discussion, de reprendre le débat à un moment propice, ou de décider de celui des deux qui sera responsable du sujet (oui,oui, même si cela veut dire que ce ne sera pas fait à notre manière).
 
Il n'y a aucune excuse pour être impoli!
Dire merci quand il fait notre vidange, ou la vaisselle, même si c'était son tour. Dire s'il te plaît avant de lui demander d'aller chercher les enfants à l'école. Apprécier ce qu'il fait pour nous, et lui rappeler qu'un merci pour le repas que l'on vient de cuisiner est non négociable, quelque soit la qualité de notre prestation. Si l'on veut garder la petite ètoile dans les yeux, il faut continuer à voir tout ce que l'autre fait pour nous faire plaisir, pour nous donner un coup de main. Et dire merci, c'est ouvrir les yeux sur toutes ces petites choses, tous ces petits je t'aime distiller chaque jour. Dire s'il te plaît, c'est accepter que l'autre à encore son libre arbitre, même après dix ans de relation, et qu'il peut avoir autre chose de prévu.
Voilà les cocottes, les bons conseils de Mummy!